Elie Deblire

Vielsalm, pays de la pierre, de l'eau, du bois, des myrtilles et des Macralles

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Les terrains de foot s'éclairent pour le CMH

Envoyer Imprimer PDF

Aide médicale urgente ! Cinq terrains de football sur la commune de Vielsalm sont équipés du système de balisage automatique du Centre Médical Héliporté. De la lumière pour la santé de chacun.

Les terrains de football de Grand-Halleux, Petit-Thier, Regné, Salmchâteau et Vielsalm n'accueillent désormais plus seulement les amateurs ou professionnels du ballon rond, mais aussi l'hélicoptère du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne. Grâce à un système d'éclairage automatique, l'équipe du CMH peut se poser de nuit en toute sécurité sur nos terrains de football et se rendre encore plus disponible pour la population en cas d'urgence. Si le terrain de football de Vielsalm-Hermanmont était déjà équipé du système de balisage automatique du CMH depuis deux ans, les quatre autres terrains ont été équipés tout récemment. Ce dossier a été conduit à la demande du pouvoir local et mené de main de maître par l'échevin Jean-Pierre Bertimès qui a pris en charge toutes les démarches administratives. 

C'est au sein des installations sportives de Grand-Halleux que l'inauguration du balisage automatique des terrains de football de Vielsalm s'est déroulée. En présence de nombreux habitants sensibilisés au projet du Centre Médical Héliporté. Cette inauguration a mis en lumière les personnes qui ont été à pied d'oeuvre de ce système d'éclairage très ingénieux. Je pense particulièrement à Olivier Pirotte, le coordinateur opérationnel du CMH et à Karl-Heinz Cornely, président du comité de soutien au CMH de la Communauté Germanophone.

C'est en Communauté germanophone que ce projet a vu le jour. Les circonstances d'une mission de nuit assurée par le CMH ont poussé quelques personnes à réfléchir à un système qui permettrait d'éclairer rapidement les terrains de football. L'objectif : gagner un maximum de temps pour la prise en charge des patients par l'équipe du CMH lors de ses interventions de nuit. En journée, l'hélicoptère peut se poser sur n'importe quel terrain, comme on le voit sur la photo ci-dessous : un parking, une route, une autoroute, un terrain, un jardin privé, etc.

Pour les missions effectuées de nuit, l'administration de l'aéronautique imposent des règles différentes, dans un souci de sécurité. Les pilotes d'hélicoptère du CMH doivent se poser sur des terrains assez adaptés en termes de surface au sol et suffisamment éclairés pour un atterrissage en toute sécurité. Les terrains de foot correspondent parfaitement à ces règles. La question était de pouvoir les éclairer rapidement, sans intervention humaine, pour gagner du temps. Le système de balisage automatique était la bonne réponse à ce problème : grâce à un GSM sécurisé, l'équipe du CMH peut déclencher une impulsion au sein d'un boitier électrique spécifique du terrain de football et commander l'éclairage à distance quelques minutes avant l'atterrissage de l'hélicoptère. 

Si ce système répond à une norme de sécurité, il est aussi une garantie de grande rapidité pour les patients et l'assurance d'être transportés rapidement vers une structure hospitalière spécialisée. A l'heure actuelle, plus de 65 terrains de football sont équipés de ce système de balisage automatique. Le défi d'en équiper d'autres est important car le CMH a recensé plus de 200 terrains de football qu'il serait pertinent d'équiper de ce même système.

Lorsqu'on sait que le CMH a réalisé plus de 1200 interventions en 2011 et que 30% des missions sont effectuées de nuit, on comprend toute l'utilité de ce projet. L'utilité de ce projet de balisage automatique, elle est reconnue par le ministre André Antoine qui, via la division des infrastructures sportives, octroie un subside de 2000 euros par terrain équipé, sur base d'une cartographie développée par le Centre Médical Héliporté. La population et les associations locales, elles aussi, ont compris l'utilité de ce système. Leo Graff l'a rappelé lors de la réception académique donnée à l'occasion de l'inauguration du terrain de Grand-Halleux. En effet, deux associations locales, le club de VTT de Grand-Halleux et la comédie musicale "Together", ont organisé des évènements pour récolter de fonds destinés à financer une partie de l'investissement du balisage automatique à Grand-Halleux et Vielsalm.

En parallèle des discours prononcés lors de l'inauguration, en présence des représentants du CMH, chacun retiendra que le moteur principal du développement du Centre Médical Héliporté, c'est le soutien de la population. Soutien a ce merveilleux service fondé par le Dr Luc Maquoi. Une personnalité à qui il faut rendre hommage pour sa ténacité et son dévouement dans le développement d'un service à la population unique en son genre en Belgique. Comme il faut rendre hommage à toute l'équipe du Centre Médical Héliporté : les 15 médecins, les 9 infirmiers, les responsables administratifs, les différents coordinateurs qui s'investissent sans compter pour que le service de secours urgent par hélicoptère continue d'évoluer au bénéfice de toute la population.

 

 

 

 

 
Elie Deblire

Bienvenue sur mon site internet, celui de mon équipe, et surtout le vôtre ! Il est une interface de communication sur les matières citoyennes et humaines qui font l’actualité de la commune de Vielsalm, sa région et la province de Luxembourg. Il est enfin un outil moderne mis à la disposition de chacun pour compléter réflexions et débats.

Elie Deblire

Téléphone : 080/21 50 67
Portable : 0475/68 55 61

Bêche 77, 6690 VIELSALM


Né à Vielsalm, le 13 mai 1959
Marié à Laurence Bilas (Logopède)


Vilsalm ma commune à visages humains

Infos

1733, un numéro à retenir

Un nouveau numéro unique pour contacter le médecin généraliste de garde durant les week-ends et jours fériés. Ce nouveau service est mis en place dans toute la province de Luxembourg. 

ImpulCera Cdh

jumelage Vielsalm-Zonnebeke (Beselare)Les sorcières de Beselare et Elie Deblirecommémorations Armistice à Vielsalmles macrales de VielsalmL'hélicoptère de Bra-sur-Lienne